Philippe Serra, chef cuisinier à domicile

Philippe Serra, chef cuisinier à domicile

Philippe Serra : gamer, bêta-testeur et initiateur d'un blog consacré aux jeux vidéo

Vu son étonnante familiarité avec le domaine, son souci du détail et son attitude joviale, la page Web de ce gamer s'est forgé une importante visibilité auprès des aficionados de jeux vidéo. Dès le lancement de sa page Web, Philippe Serra (lire) s'efforce de partager des informations avec la jovialité ainsi que le dynamisme spécifique aux jeux vidéo. Ainsi, les joueurs comme les inconditionnels de nouvelles technologies ou de multimédia se trouveront comblés. Actuellement, le blogueur envisage de concevoir des jeux sur mobile avec d’autres fans. En effet, le gamer a enrichi ses facultés en termes de design graphique et de software engineering au fil du temps. Gamer aguerri, Philippe Serra devient testeur dans une importante entreprise parisienne spécialisée en jeux vidéo. Mû par ce parcours, il lance son blog et cherche à s'investir dans les jeux pour mobile.

Fin 2015, Philippe Serra a marqué les esprits par son article négatif sur l'œuvre « Mario Tennis : Ultra Smash » produite pour la Wii. De sa fluidité à la richesse des options, ce titre du personnage symbolique de Nintendo comporte des faiblesses à tous les niveaux. Le blogueur a déployé la minutie de gamer ayant forgé sa renommée dans la critique de cette œuvre prévue pour les moments en famille. Bien que cette spécificité soit actuellement rare, les fans de ce secteur ont un penchant pour les jeux octroyant des updates gratuites. Outre son gameplay attrayant, Philippe Serra a de ce fait relevé un détail signifiant dans la refonte de la série « Need for Speed » (NFS), l'absence de DLC avec participations obligatoires. Durant la diffusion de la bêta-version, le gamer a présenté les particularités du titre « Dragon Ball Z : Dokkan Battle » avec le souci du détail spécifique aux passionnés. Par conséquent, malgré ses défauts, l'opus a surpris le blogueur en respectant les couleurs du manga mythique.

Malgré certains flops, Philippe Serra arrive à apprécier chaque jeu d'une œuvre notable dès le lancement jusqu’au reboot. Autrement dit, ce gamer expérimenté respecte totalement les opus transcendant les années comme « Need For Speed » et « Medal of Honor ». Quand leurs équipes se révèlent réellement créatives, le gamer salue l’effort des studios renommés en notant dans ce classement les derniers titres des séries cultes telles que « Tomb Raider », « Hitman », « Assassin’s Creed » ou « Rainbow Six ». Ainsi, courant 2015, le gamer a intégré plusieurs opus de ces sagas incontournables dans sa liste des graphismes de l'année consacrée aux œuvres publiées sur Xbox One, PS4 et Xbox 360. Gamer expérimenté, le blogueur guette en permanence les parutions de titres intéressants, de miniséries et de reboots, en plus des séries incontournables et des sequels. De 2015 à 2016, le gamer a entre autres attiré l’attention sur « Homefront », « Rise Of The Tomb Raider », « Dishonored 2 », « For Honor » et « The Division ». Pendant que l'inconditionnel de FPS les met sur son autel et les adore, une personne familière avec le monde vidéoludique telle que Philippe Serra respecte les œuvres comme « Call of Duty », « Battlefield » et « Homefront ». En effet, ce gamer aguerri a commencé en jouant à « Duke Nukem », à MGS (Metal Gear Solid) et à « Medal of Honor ».

Entre les franchises sorties en 2015-2016, Philippe Serra a témoigné d'un grand intérêt pour « Star Wars : Battlefront » en raison de son graphisme, de son originalité et de sa jouabilité. Les images d’« Assassin's Creed : Syndicate » l'ont aussi épaté. Le joueur a intégré deux productions signées Tom Clancy : « Rainbow Six Siege » et « The Division » au sein de la catégorie de ses jeux préférés de 2015-2016 afin de satisfaire les attentes des passionnés. Selon le blogueur, « Rise of the Tomb Raider », sorti sur Xbox One en novembre 2015, se hisse aisément dans le top de l’année grâce à la finesse de ses images. Il se révèle également indulgent et presque louangeur pour ce jeu, et ce, malgré l'insuffisance de constance de l'éditeur. Comme spécifié dans sa critique, Philippe Serra estime que le titre « Homefront » se distingue dans le rayon des doom-like. Il a aussi aimé « Battlefield » ou « Hitman » sortis en 2015, à l'issue de ses séances d'essai.

Pour une approche originale du milieu des jeux vidéos

Le côté ludique des jeux vidéo est complètement profitable aux débutants et aux fans. Effectivement, la minutie et la compréhension des véritables aspirations des gamers font partie des objectifs du site de Philippe Serra. A travers le point de vue du bêta-testeur, il est possible de connaître l'expérience joueur avant la sortie d’une plateforme dernier cri ou d’un nouvel épisode. Effectivement, sa stratégie innovante consiste à expliquer les particularités techniques avancées par les producteurs. Philippe Serra met en avant une stratégie précise et emplie d’enthousiasme dans le but de partager l’actualité des jeux vidéo. De ce fait, le blogueur traite de chaque cas avec pertinence tout en gardant en vue le caractère distrayant de cet univers. Le site a été créé par un inconditionnel du multimédia. Cette plateforme permet aussi bien aux gamers qu'aux concepteurs d’optimiser leur compétitivité, d'augmenter les échanges et de partager leurs observations. Elle cherche également à faire découvrir ou redécouvrir l'univers vidéoludique.


Autres articles

Philia sa - pro

Au départ, un groupe de chercheurs en AfriqueGrâce à presque 24 milliards de barils en réserve, le golfe de Guinée se présente incontestablement comme un lieu essentiel pour les firmes telle que Philia SA (philia-sa.pro/) La société porte un grand intérêt aux états avec lesquels celle-ci opère, et finance......

Lire la suite

Philia sa - info

350 heures d'apprentissage sur 12 mois seront offertes aux étudiants, pendant lesquelles ils s'initieront à la logistique pétrolière. La formation créée par Philia SA (pour en savoir plus) était très attendue par les experts du pétrole sur le continent africain. La formation continue de Philia SA est......

Lire la suite

#fintech : portrait de michael goldman, pdg de mymajorcompany et tipeee - maddyness

Suite à l'écoulement d'un grand nombre de "wistikis", trois nouveaux produits dessinés par Philippe Starck sont lancés par Wistiki, avec le soutien de MyMajorCompany (ici.) Wistiki a pu concevoir un petit appareil high-tech, commercialisé accompagné d'une appli. Le "wistiki" va permettre, entre autres,......

Lire la suite

Philia sa - group

Grâce à aux différents cours pratiques, cette formation initiée par Philia SA (http://www.philia-sa.group/) offre un aperçu de la profession dans le secteur pétrolier en Afrique. Les professionnels du secteur peuvent opter pour la formation continue proposée par la société. Le master se fait sur une......

Lire la suite

Philia sa press

Le master 2 de Philia SA (Philia-sa) propose également une formation continue pour les professionnels qui veulent se spécialiser. Des experts réputés travaillant dans le secteur assurent la formation. 350 heures de formation en 12 mois seront proposées aux inscrits, au cours desquelles ils connaitront......

Lire la suite